Question au gouvernement: l’échec de Paris comme première bourse européenne

Avec 9,2 milliards d’euros d’actions échangés par jour, contre 8,6 milliards d’euros pour Londres, Amsterdam devient la première place boursière européenne. Le Brexit a entraîné une migration de près de la moitié des volumes de transactions de la City vers l’UE, selon CBoE. Paris n’a pas réussi à capter ce flux, une opportunité qui échappe à la France et que dénonce Philippe Dominati.