Projet de loi Notre-Dame : « Je regrette qu’on ne tienne pas compte des difficultés de l’environnement de la cathédrale »

Dans le cadre du projet de loi pour la conservation et la reconstruction de Notre-Dame, Philippe Dominati a déposé deux amendements afin que des représentants des riverains et des commerçants puissent être représentés au sein du nouvel établissement public en charge de la reconstruction de la cathédrale.

Article précédent« Je préférerai une reconstruction à l’identique de Notre-Dame »
Article suivantPublic Sénat – Le Débat : Quel avenir pour la droite ?